Crêpes vs. Pancakes: Pourquoi les Crêpes s’imposent?

Crêpes vs. Pancakes: Pourquoi les crêpes s'imposent?

Qu’est-ce qu’un Pancake? Une kipa surgelée? Un frisbee comestible? Peu importe, le pancake reste à ce jour le plus grand rival de nos chères crêpes. Dans ce derby des pâtes farineuses qui divise les populations, vous êtes nombreux à réclamer un vainqueur. Ainsi soit-il.

À l’aide d’une démonstration par l’absurde, d’une habile manipulation de la règle de trois et d’un brin de chauvinisme, l'équipe de MAMIE’S met fin au débat une bonne fois pour toute.

Mesdames, Messieurs, vous les attendiez, les voici : les 5 raisons qui prouvent la supériorité des crêpes

👆

 

1. Le Pancake n’est pas gracieux

Baignant dans une épaisse couche de sirop d’érable, le pancake surnage dans votre assiette telle une île flottante sans grâce ni passion 🥀 Sous la pression du plat de votre fourchette, les pores dégorgent lentement cette sève sombre avant de se faire aspirer de nouveau par cette éponge sucrée. Même la tête de Mickey faite à la poêle pour les enfants au petit déjeuner du dimanche matin ne pourra sauver les apparences  Lorsque la souris de Disney perd ses oreilles à cause du surplus d’humidité, le brunch parfait prend des allures de Tom-Tom & Nana à la Bonne Fourchette. On connaît la suite ; à éviter donc.

2.     Le Pancake semoule

                                           Coucou toi !

On a beau mâcher, ruminer comme du bétail, rien n’y fait. La farine a absorbé toute trace de salive dans votre bouche et ne laisse à votre palet qu’un goût sec et pâteux.

On aura bien sûr ici une grosse pensée pour les appareils dentaires des adolescents boutonneux 👦 À l’instar du maïs, veuillez prévoir un matériel approprié afin d’éliminer les résidus coincés entre les bagues après la consommation. Les experts recommandent fil et jet dentaire pour une bonne hygiène buccale 🗣 Ou une bonne caisse à outils.

 

3.     La crêpe, savant mélange de finesse et légèreté

Alors que le pancake est souple comme une porte, la crêpe, elle, est aussi flexible et soyeuse que de la dentelle. Cette souplesse la classe indéniablement au rang de goûter gourmand à emporter par excellence. Non, n’ayez pas peur des mots. Pliée en deux ou en quatre, en triangle ou en cône, la crêpe s’adapte à toutes les situations. Les champions d’origami peuvent s’en donner à cœur joie. Certifiée conforme et garantie sans rupture, nos crêpes à la fleur d’oranger et flambées au rhum seront vos muses d’inspirations lorsque les vapeurs de la pâte encore chaude viendront vous chatouiller les narines. À vous d’inventer, de concevoir et de vous régaler.

 

4.     La crêpe s’envole

On n’a encore jamais vu un crumpet (cousin anglais du pancake) voler. En revanche, le double flip dans la crêpière est devenu un incontournable pour tout amateur et spécialiste de la spécialité bretonne. En bons professionnels que nous sommes, voici (très succinctement) 📝 :

"le retourné dans la poêle" !
 

Tout part de la prise d’élan et du coup sec du poignet qui permet à l’air de s’engouffrer sous la pâte gonflante telle une montgolfière 🔥 C’est LE moment à ne pas rater ; celui qui fait la différence entre la vie et la mort, entre le blanc et le noir, entre le banc et la sélection, entre le 0 et le 1, entre le… vous avez compris 😏 Le reste n’est plus qu’une promenade de santé si tant est que vous n’ayez pas deux mains gauches. Souple sur les appuis, les genoux légèrement fléchis, tenez-vous prêt à la réception de votre crêpe envoyée en orbite 🏋️ Gardez un œil attentif sur l’objet volant tout en appréciant sa trajectoire ainsi que son point chute pour un retour sur terre en douceur.

Pour les débutants, nous conseillons une prise à deux mains pour un grip plus ferme et autoritaire. Pour les plus casse-cous qui tenteraient un atterrissage à une main dès les premières tentatives, veuillez aérer votre plan de travail afin d’éviter l’accident bête.

Au passage: bonne chance jeunes ingénus ! 🍳 🎈

 

5.     La crêpe est Française

Au risque de vous refaire un numéro de François le Français, en gastronomie, le « made in France » reste un critère de qualité 🙄 Alors que l’économie et les politiques semblent en difficulté au pays des droits de l’homme, ce savoir-faire culinaire peut devenir la Marianne qui redonnera du baume aux cœurs des consommateurs  Ce n’est donc pas ces maudits pancakes qui viendront faire de l’ombre à nos crêpes, même les plus modestes. Nos beurre-sucres par exemple, déclenchent une explosion de saveurs incomparable au goût fade et pesant d’un pancake aux myrtilles noyé dans le sirop d’érable et recouvert de chantilly. Un éminent exemple de la finesse à la Française!

 

En conclusion de ce pancake-bashing honnête et sincère, le mot de la fin reviendra à nos amis anglo-saxons « sometimes, less is more »...

 


Sources photos/vidéos:
● Photo Principale: MAMIE'S,
● Photo Corps de texte: Libres de droits & MAMIE'S,
● GIFs: MAMIE'S & GIPHY.